Mise en œuvre par le praticien

Lors de la réalisation d'une sclérothérapie écho-guidée il convient au préalable de réaliser une bonne exploration écho-doppler, afin de déterminer le choix du site le plus pertinent pour faire le geste d'écho-sclérothérapie.

Le praticien fixe  le support principal sur le membre du patient, grâce à la sangle de fixation qui entoure en aval la région du corps à explorer pour laisser libre la zone à traiter.

Puis le praticien fixe la sonde échographique ultrasonore sur le support de sonde à l’aide de sangles.

Le praticien applique alors la sonde échographique ultrasonore sur la partie du corps du patient en utilisant un gel stérile ou autre produit de couplage pour favoriser la transmission des ondes échographiques ultrasonores.

 

Ensuite le praticien fixe sur le support principal le câble de la sonde échographie ultrasonore et à la hauteur voulue le support de sonde avec la sonde échographique ultrasonore. Grâce au contact d’une surface convexe sur une surface plane et l’utilisation d’un matériel agrippant, le praticien peut positionner le support de sonde à hauteur voulue tout en maintenant la sonde échographique ultrasonore avec un angle choisi par rapport à la partie du corps à examiner.

A la fin de ce contrôle, il laisse en place la sonde échographique ultrasonore en libérant ses mains pour préparer le produit sclérosant.

Cette mise en place du dispositif est simple et rapide à réaliser. Par la suite le praticien peut bouger la sonde échographique ultrasonore pour l’orienter avec précision dans le plan choisi en fonction des besoins de l’examen.

 

Le praticien, à l’aide de ce dispositif, peut sous écho-contrôle, avec ses deux mains tenir la seringue, effectuer la ponction de la veine en amenant la pointe de l’aiguille dans la varice à scléroser, vérifier la position de l’aiguille et la maintenir dans cette position durant toute la durée du geste, effectuer un reflux sanguin dans la seringue, seule certitude d’être en intra veineux, et injecter le produit sclérosant dans la veine. Il peut à tout moment de la procédure changer facilement la position de la sonde.

La sonde échographique ultrasonore et son câble peuvent ensuite être libérés rapidement en séparant le support de sonde du support principal pour vérifier la répartition du produit sclérosant et du spasme obtenu en post injection. Le support principal peut être alors retiré du membre du patient.


 

 


Mise en place